Biocamer

Un corps sain, dans un environnement sain.


Poster un commentaire

Recyclage : L’art contre la jacinthe d’eau

L’artiste camerounais Samuel Py Dipoko transforme cette plante aquatique qui assèche les cours d’eau, en tableaux et accessoires de décoration.

Samuel Py Dipoko devant un tableau fait à base de jacinthe d'eau

Samuel Py Dipoko présente une de ses toiles faites à base du recyclage de la jacinthe d’eau. Crédit photo: Mathias Mouendé ngamo

A Bonabéri, dans l’arrondissement de Douala 4ème au Cameroun, Samuel Py Dipoko est lancé depuis quelques années dans le combat contre la jacinthe d’eau. L’ancien député de la nation a créé une galerie, Art-Ecolo-Culture, spécialisée dans le recyclage de cette plante aquatique qui menace les cours d’eau. L’artiste transforme cette « sorcière végétale » en tableau et en objet de décoration, tels les tapis, les canaris, les sacs-à-main, les chapeaux. Samuel Py Dipoko se procure la matière première dans la rivière Bipélé à la sortie Ouest de la ville. Le cours d’eau est recouvert de jacinthe à perte de vue, empêchant la navigation sur ce bras du fleuve Wouri. Lire la suite


Poster un commentaire

Audrey Monkam : Miss Beach veut sauver les océans

La jeune fille de 22 ans élue lors de la finale de la 9ème édition du concours de beauté à Limbé, au Cameroun, s’est engagée dans la lutte contre la pollution marine.

Audrey Nabila Monkam, Miss Beach 2017.

Audrey Nabila Monkam n’en revient toujours pas. Malgré le beau sourire qui illumine son visage ce samedi 27 mai 2017, quelques gouttes de larmes sillonnent sur ses joues. Des larmes de joie visiblement, puisque la jeune fille de 22 ans vient de décrocher la couronne lors de la finale de la 9ème édition de l’élection Miss Beach sur les plages de l’hôtel Seme Beach à Limbé, dans la région du Sud-ouest du Cameroun. La nouvelle « reine des plages» qui mesure 1,80 m représentait ainsi la région du Nord-ouest. Elle est une ancienne étudiante de l’université de Buea, actuellement en quête d’emploi. « Je suis très contente d’avoir remporté la couronne de Miss Beach 2017.  La compétition n’était pas facile, mais j’ai donné le meilleur de moi. Je suis restée naturelle », indique l’heureuse élue.

Audrey Nabila Monkam, qui succède à Marole Raymonde Bouame Mbole, peut alors entamer la réalisation de sa mission, celle de promouvoir la culture et les sites touristiques au Cameroun. La nouvelle élue a axé son action sur la lutte contre la pollution marine. Lire la suite