Biocamer

Un corps sain, dans un environnement sain.


Poster un commentaire

Assainissement: Des éboueurs bénévoles font du porte-à-porte

Des jeunes de l’association « Solidarité PK9 », basés à Douala au Cameroun, se sont spécialisés dans la pré-collecte des déchets et l’éducation environnementale des populations.  

vlcsnap-2017-03-30-16h04m07s32Au lieu-dit Pk9 dans l’arrondissement de Douala 3ème au Cameroun, les populations ont pris la mauvaise habitude de déverser les ordures ménagères dans le « Kondi », un drain qui traverse le quartier. Ledit drain est alors obstrué de bouteilles plastiques et déchets de tout genre. Il s’y dégage une odeur nauséabonde, lorsque le soleil pointe à l’horizon. Les habitants établis dans les alentours sont les premières victimes. Les Inondations et les maladies sont récurrentes dans cette zone périphérique de la capitale économique. Face à l’incivisme des populations, les jeunes de l’association Solidarité PK9 ont décidé d’apporter un coup de main pour changer la donne. Ils ont opté pour une éducation environnementale des populations et la pré-collecte des ordures. Quoi de plus pédagogique que de prêcher par l’exemple ?

Depuis 2008, ces jeunes de Solidarité PK9 se lèvent de bonne heure tous les Lire la suite

Publicités


Poster un commentaire

Yabassi: La chasse aux emballages plastiques est ouverte

Des collectes de ces déchets non biodégradables sont prévues dans les quartiers du chef-lieu du département du Nkam, toutes les deux semaines.

emballage_platique_

Des emballages plastiques non biodégradables interdits au Cameroun

A Yabassi, chef-lieu du département du Nkam dans la région du Littoral au Cameroun, les emballages plastiques non biodégradables, (moins de 61 microns), sont utilisés par des vendeurs de beignets, d’eau, de viande, de friandises, et autres commerçants. Après usage, ces déchets se retrouvent à même le sol, représentant ainsi un danger pour l’environnement. C’est ce constat qui a amené la mairie de cette localité en partenariat avec la société Nicson Group, à lancer une campagne de sensibilisation sous le slogan  « Non à l’utilisation du plastique non biodégradable». Lire la suite


Poster un commentaire

Cameroun:75% du bois de source illégal

Les opérateurs du marché domestique éprouvent des difficultés pour accéder à une ressource de qualité et à quantité suffisante.

Une forêt en afrique. Photo d'archives.

Selon une étude réalisée par le Centre de recherche forestière international (Cifor) en 2011, le marché domestique du bois au Cameroun est faiblement structuré et évolue principalement dans l’informel. Il est alimenté à environ 75% par du bois de source illégal. L’étude relève en outre que moins de 30% de la possibilité annuelle des forêts est effectivement exploité. D’après Lire la suite