Biocamer

Un corps sain, dans un environnement sain.

Cameroun : La laverie mobile écolo prend du service

1 commentaire

L’invention du Camerounais Sylvain Honnang permet de nettoyer les véhicules en 15 minutes, en l’absence de courant électrique et en évitant un gaspillage en eau.  

Sylvain Honnang présente son invention la Howash

Le Camerounais Sylvain Honnang présente son invention, la Howash

Vous vous souvenez sans doute de la Howash, cet appareil mobile écologique inventé par le Camerounais Sylvain Honnang, qui permet de nettoyer un véhicule en 15 minutes avec six litres d’eau seulement. Eh bien, bonne nouvelle pour les habitants de Douala, capitale économique du Cameroun, qui peuvent désormais bénéficier des services de ce nouveau bijou depuis le 21 avril 2017. Des spécimens de ce gadget ont été déployés devant un supermarché (Supermarché U) au quartier Bali. Les clients ont ainsi la possibilité de faire nettoyer leur véhicule à 1000 F. Cfa (environ 1,53 Euro), le temps des courses. Selon le concepteur, d’autres appareils selon déployés plus tard à travers 40 points à Douala. La ville de Yaoundé, la capitale politique, sera ensuite conquise.

« Nous voulons mettre 400 points au moins, soit un minimum de 400 emplois. Le concept qui est en train de naitre aujourd’hui, c’est un concept qui va faire le tour du continent, le tour du monde », assure Sylvain Honnang.

En guise de rappel sur les caractéristiques techniques, il s’agit d’un appareil de 180 cm de hauteur qui pèse 45 Kg et dispose de trois roues. La roue avant dispose d’un système de stabilisateur. La Howash est en outre équipée d’un karcher de 50 bars. Elle possède une batterie de 12 volts et d’un réservoir de 110 litres d’eau qui permet de nettoyer en moyenne 14 véhicules avant une nouvelle recharge. Dans les accessoires de ce bijou, on retrouve un shampoing biodégradable fait à base de cire et de Carnibela. Pour l’essuyage, la Howash est équipée de serviettes en microfibres (qui ne laissent pas de rayures sur les carrosseries des véhicules nettoyés) ainsi que d’un aspirateur pour l’entretien intérieur du véhicule.

Howash 2Présentée comme ça, la différence avec les autres laveries traditionnelles de véhicules au Cameroun se démarque clairement. L’invention du jeune camerounais permet un gain en temps. Dans une laverie traditionnelle, il faut entre 50 minutes et 1 heure pour nettoyer un véhicule. La Howash n’aura besoin tout au plus que de 25 minutes, a démontré Sylvain Honnang, chrono en main. Ainsi, les automobilistes peuvent désormais faire nettoyer leur voiture, le temps d’une course, ou d’un déjeuner. Et même lors d’une coupure de courant électrique ou d’eau, comme il est souvent récurent au Cameroun.

« On évite aussi les files d’attente », relève Sylvain Honnang.

Non au gaspillage

Aussi, au niveau de la consommation en eau, la laverie traditionnelle dépense un peu plus de 100 litres pour un seul véhicule, quand la Howash n’utilise qu’à peine 6 litres, dans un continent où l’accès à l’eau demeure un luxe. En luttant contre le gaspillage grâce à l’invention de cet appareil, Sylvain Honnang s’inscrit ainsi dans la liste des acteurs pour le développement durable en Afrique.

« Howash est la première marque de laverie mobile écologique en Afrique. Le réservoir de la Howash est divisé en deux parties. Il y a un réservoir de 80 litres et un autre réservoir de 30 litres, qui reçoit les eaux sales. Le shampoing utilisé dans la Howash est biodégradable. Donc cette eau déversée n’importe où dans la rue n’aura aucun impact négatif sur l’environnement. Le shampoing de la Howash permet aussi de nettoyer et de pérenniser la peinture sur une longue durée. La cire contenue dans ce shampoing fait glisser la poussière»,

explique Sylvain Honnang, qui fait savoir que les recherches et le développement de la Howash ont duré 9 ans. Le jeune camerounais s’est alors entouré d’ingénieurs. Une partie de composantes de la Howash est fabriquée au Mexique, mais l’assemblage se fait à Douala.

A l’ère du numérique

Howash 3

L’application Howash

Pour s’arrimer à l’ère du numérique, Sylvain Honnang, le concepteur de la Howash, a développé une application disponible sur I-Store et Google Play. Les utilisateurs peuvent donc commander des services via le mobile. Ils peuvent aussi acheter des crédits de lavages et bénéficier de services personnalisés dans le parking de leur domicile ou de leur bureau. Entretemps, Sylvain Honnang est en plein dans le parachèvement de la Howash +, un autre spécimen qui verra bientôt le jour. Les autres acteurs du mouvement écologique en Afrique pourront découvrir eux-aussi la Howash, lors de la Cop 23 à Bonn en Allemagne.

Mathias Mouendé Ngamo

Publicités

Auteur : mouenthias

Bonjour chers tous. Je suis journaliste et blogueur camerounais. Je réside à Douala. Mon souci à travers mes articles est d'informer, de former les citoyens et de provoquer en eux un changement positif de comportements. Le but final est d'obtenir, en tout lieu sur la planète terre, "Un corps sain dans un environnement sain". La sauvegarde de l'environnement est le gage d'un meilleur lendemain. Soyons tous des éco-citoyens. Vous pouvez me contacter par e-mail à l'adresse mouenthias@yahoo.fr Bonne lecture

Une réflexion sur “Cameroun : La laverie mobile écolo prend du service

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s